Logo WordPress

Les responsables de la communauté WordPress ont largement communiqué autour de la prochaine sortie d’une nouvelle version majeure de cette plate-forme de gestion de contenu (CMS) open-source. Parmi les grandes nouveauté, il y a un nouvel éditeur d’articles baptisé Gutenberg. Une extension est proposée pour la version actuelle de WordPress pour s’habituer à ce nouvel éditeur.

J’ai donc testé. Pendant plusieurs mois. J’ai insisté. Et j’en ai déduit que ce machin qui complique tout est une m… J’ai donc désinstallé l’extension Gutenberg et j’espère que cet éditeur ne sera pas obligatoire dans la prochaine version de WordPress, sinon j’irai voir ailleurs.

Même les communautés open-source sont régulièrement atteintes d’un syndrome baptisé « amélioration de l’expérience utilisateur ». Dans la très grande majorité des cas, ce qui en résulte est une expérience moins agréable, un process plus compliqué et, au final, moins de fonctionnalités. Gutenberg ne fait pas exception. Si je me contentais de râler en me disant que j’allais m’y faire, un élément a été le déclencheur du « bon, cette fois, ça suffit ». Cet élément est l’impossibilité de gérer des listes… Oui, un truc basique en HTML.

Quant à la fameuse gestion des articles en blocs, je continue d’en chercher le moindre intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.