Carcer et autres libérationsRoman suivi de nouvelles – Carcer, c’est un nouveau jeu de télé-réalité qui vient d’être lancé. Le cadre du jeu, particulièrement pervers, est ici une prison. Mais ses créateurs vont se retrouver dépassés par ce qu’ils ont mis en branle.

Trois autres nouvelles sont jointes à ce recueil, sur le thème de la liberté et de l’enfermement : Une dernière semaine auprès de la mer, La cave et Sans issue.

Les chapitres ont été envoyés au fur et à mesure sur la liste de diffusion Internet dédiée.
Protégé par un dépôt IDDN

Découvrir Carcer et autres libérations

En savoir plus sur le Multi-Node Universe (M.N.U. ou Emenu) que l’héroïne contribue à créer.

Acheter Carcer et autres libérations

A propos de Carcer et Autres Libérations

Ce livre a été publié en premier lieu sous forme de feuilleton sur une liste de diffusion sur Internet en juillet et août 2007, après une interruption dans l’écriture de presque six ans : les premiers chapitres ont en effet été écrits fin 2001.
Dans Carcer, l’une des héroïnes, Carole, contribue à la création d’un univers virtuel : Eménu. Cet univers sera réutilisé dans Les dieux parmi nous.

Genèse et intentions

« Carcer aurait pu (aurait dû, même, au départ) être un roman autonome mais il aurait été un peu court. J’ai donc décidé d’y joindre quelques courtes nouvelles sur une thématique assez proche et dont l’idée avait germé ces dernières années sans que je trouve une opportunité de les rédiger. J’ai même décidé de faire de Carole un personnage récurrent dans tout le recueil bien que chaque histoire soit totalement indépendante des autres.
J’ai commencé à écrire Carcer en 2001 puis je l’ai remis en forme en mai 2005, alors que la mode des émissions de « télé-réalité » battait son plein. Mais j’ai préféré, à l’époque, privilégier d’autres œuvres. Il est vrai que j’avais alors du mal à me projeter dans l’histoire au delà des premiers chapitres de mise en situation.
Si on excepte, donc, les tout premiers chapitres (jusqu’à « Surf »), Carcer a été écrit en juillet et août 2007, époque à laquelle j’ai aussi un peu modifié le début de l’histoire sur des petits détails.

La dernière nouvelle est une réécriture d’une histoire que mes lecteurs les plus assidus reconnaîtront mais j’en ai changé le contexte et quelques éléments narratifs.
Les nouvelles qui suivent Carcer ont, elles, toutes été écrites en août 2007. »

5 réflexions au sujet de « Carcer et autres libérations »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.