Au théâtre pour ce soir

Couverture de "Le Poids des Racines"Mes deux pièces de théâtre viennent de ressortir en collection Direct-Lecteur. Cette collection de poche à petits prix, avec une couverture munie d’une photo pleine page, me semblait plus appropriée pour des textes qui, par ailleurs, sont en téléchargement gratuit.

Il s’agit de Le Poids des Racines et de La Tortue Têtue.

Ces textes sont assez anciens, liés à des périodes précises de ma vie, et j’ai donc un attachement sentimental envers eux.

Cette sortie complète la republication en Direct-Lecteur de tout mon catalogue. Seuls restent hors de cette collection des ouvrages qui sont des parties d’un tout faisant, lui, l’objet d’une publication en Direct-Lecteur (typiquement Apotheosis qui compile trois livres) ainsi que quelques textes qui sont destinés à une refonte ou à une dépublication.

A terme, la vente indirecte et sans doute celle sur salons passera par l’édition en grand format via Les Editions IPB.

Du France au Morbourg : l’histoire de Notre Fierté

Notre FiertéComme vous le savez, Notre Fierté, mon dernier roman social, vient de paraître. C’est l’histoire d’un navire, Le Morbourg, qui est tout d’abord la fierté de la ville dont il porte le nom. Mais, sans pertinence économique, ce navire finit échoué plus qu’amarré dans le port de la ville de Morbourg. On suivra divers personnages gravitant autour de ce navire.

L’inspiration de cette histoire me provient de faits historiques. Lancé le 11 mai 1960, le paquebot Le France est désarmé fin 1974  après une mutinerie inédite en septembre-octobre aboutissant à son détournement. Du 19 décembre 1974 au 18 août 1979, le paquebot France fut amarré au bien-surnommé « quai de l’oubli » dans le port du Havre. Il fut ensuite vendu à une compagnie qui le transforma en Norway (1979), lui faisant perdre ses lignes élégantes et sa performance au profit de plus de cabines pour accroître la rentabilité de cet ancien palace flottant. Enfin, le Norway finit démantelé en Inde (2006-2009) aux célèbres chantiers d’Alang. Cet épisode historique est rappelé par des citations d’une célèbre chanson de Michel Sardou en tête de parties.

Mais ce roman est aussi l’occasion de revenir quelques années avant la saga policière Morbourg. On découvre donc dans Notre Fierté comment Carole Nède et Mélissa Madeleine se sont connues et pourquoi leurs relations sont ce qu’elles sont. On rencontre aussi les parents et la sœur de Mélissa Madeleine.

Bonne lecture !

L’enregistrement de Morbourg en photos

Vous vous souvenez que durant le week-end de Pâques, du 15 au 17 avril 2017, j’ai enregistré mon roman policier Morbourg en audio au Studio Sonaye. Ce studio vient de publier sur sa page Facebook les photos prises lors de l’enregistrement.

Vous m’y retrouverez donc en train de déclamer le roman, avec le micro, etc. dans l’ambiance so cosy du studio.

Cette actualité est d’autant plus la bienvenue que le cycle se déroulant à Morbourg devrait enfin s’achever sous peu. Après les policiers A l’Ombre des Etoiles, A l’Ombre du Jeu (réunis dans Morbourg) et La Tour Bleue ainsi que le soft horror Les Liens du Sang, je suis en train de terminer un roman qui se déroule plusieurs années avant ceux-là, dans le même univers. Les Américains de Hollywood appelleraient cela une prequel. Et, normalement, après, je ne reviendrai plus à Morbourg. La sortie de ce livre est prévue d’ici au plus un mois environ : il est actuellement en finalisation.

Mes ouvrages en audio sur Audible, c’est ici. Tous ont été enregistrés au Studio Sonaye. Bonne lecture écoute !

Les repas, un rôle central dans les rapports entre personnages

Le ViolonSi la nourriture est vitale, le repas ajoute au fait de manger une dimension sociale et relationnelle. Même si le repas se prend seul, c’est en soit un signe d’exclusion sociale ou d’isolement. Avec qui il se prend, dans quelles conditions, en mangeant quoi… toutes ces questions sont fondamentales dans un rituel qui va bien au delà de la seule prise de nourriture.

Dans beaucoup de mes livres, il y a des scènes de repas. Et ces scènes en disent par conséquent beaucoup sur les personnages et les relations entre eux. C’est même souvent le seul objet de ces scènes, la seule raison de leur présence dans le récit. En lire plus Les repas, un rôle central dans les rapports entre personnages

Nouveau roman policier : La Tour Bleue

La Tour BleueLa Tour Bleue vient de paraître. Il s’agit d’un roman policier autour de la cybercriminalité et basé sur des techniques réelles employées par des pirates informatiques.

De nouveau dans l’univers de la ville de Morbourg, ce n’est pas une suite de L’Ombre des Etoiles et de L’Ombre du Jeu  (réunis dans le recueil Morbourg) mais une histoire indépendante. Malgré tout, des allusions sont faites aux héros et intrigues de ces deux autres romans et on apprend ce que certains deviennent (comme Carole Nède et Melissa Madeleine, notamment).

Sur la page consacrée à La Tour Bleue, vous pouvez lire un extrait gratuit en PDF mais aussi acheter ce roman en format papier (grand format Amazon, poche The Book Edition) comme électronique (Kindle, Kobo, ePub, PDF).

Pourquoi la fin du monde n’a-t-elle pas déjà eu lieu ?

Attention : chûte d'angesPourquoi quelque chose plutôt que rien ? Vaste question. Mais pourquoi ce quelque chose n’est pas redevenu rien ? Ou pourquoi la fin du monde n’a-t-elle pas déjà eu lieu ? Les prophètes annonçant cette fin du monde ont été nombreux. Les dates de fin du monde ont été au moins autant nombreuses. Alors ? Alors ? Cette fin du monde, c’est pour quand ?

Cette question m’a longtemps bouleversé. Et j’y ai trouvé quelques réponses. Réponses, bien entendu, que j’ai partagées dans divers romans et nouvelles.

Il se trouve que j’aime que ce pauvre Satan soit victime de bien des malheurs. Dans Attention : chute d’anges, les lecteurs découvriront certes quelques aventures au sein de la Direction de la Communication des Enfers, avec quel métier les Anges guident les hommes sur Terre et autres révélations importantes. Mais la principale révélation, à la fin, est le pourquoi de la non-survenance, à ce jour, de la fin du monde.

Une autre raison vous est révélée dans une nouvelle du recueil Nous sommes des Dieux, intitulée avec justesse : La fin du monde est remise (en lecture gratuite sur le blog).

Comment s’auto-éditer ?

ConférenceDans le cadre de la manifestation Quartier du Livre organisée par la Mairie de Paris, la Maison des Associations du 5ème arrondissement m’a invité à y réaliser ma conférence sur l’auto-édition. La conférence aura lieu le samedi 20 mai 2017 à 10h15 à la Maison des Associations (4 Rue des Arènes, 75005 Paris, France).

« L’auto-édition : pourquoi, comment ? » vise à répondre aux questions autour de l’édition autonome d’écrits (fiction mais pas seulement). Par contre, la réalisation du texte lui-même n’y sera pas abordé.

Retrouvez les détails sur le contenu de la conférence ici.

Delirium : redécouvrez des histoires pour vous distraire mais pas seulement

Le saigneur des agneauxJe plaide coupable d’avoir négligé la promotion du Delirium. Cette partie de ce site et la collection liée réunissent des ouvrages comiques ou inclassables. C’est tout de suite moins prestigieux que du roman psychologique ou, même, que de la science-fiction d’anticipation avec moultes réflexions philosophiques.

Oui, mais c’est drôle. Alors faisons ensemble un tour dans cet étrange univers, du plus ancien au plus moderne. En lire plus Delirium : redécouvrez des histoires pour vous distraire mais pas seulement