Les prix littéraires tuent la création

La poire électroniqueLe plus célèbre des prix littéraires francophones, le Goncourt, va être attribué comme chaque année début Novembre. Ce dessin repris par ActuaLitté m’a beaucoup fait rire. Ce prix, comme tous les autres finalement, récompense un conformisme absolu à des principes non-pertinents, en plus, en général, d’être attribué à de très grandes maisons d’éditions et uniquement à elles.

Car un prix littéraire, c’est du business. Très peu de titulaires du Prix Goncourt ont laissé une trace dans l’histoire ou, simplement, sont toujours lus. Mais des millions d’exemplaires de chaque lauréat sont vendus partout dans le monde. Avant que le lauréat et son oeuvre ne soient oubliés. En lire plus Les prix littéraires tuent la création

Classer l’art

Attention : chat méchant !Classer les oeuvres littéraires ou, pire, classer l’art d’une manière générale, est un besoin. L’homme a besoin de classer. Mais, pour ce qui concerne l’art, ce sera toujours critiqué et critiquable. Estimer la valeur d’une oeuvre est pire encore.

Rappelez-vous que ce que l’on considère aujourd’hui comme des chefs d’oeuvres fut souvent considéré comme de la sous-culture. En peinture, il y eut l’exemple caricatural des impressionnistes. En littérature, les grands classiques genre Hugo furent jadis des feuilletons populaires dans des journaux à quelques centimes. En lire plus Classer l’art

France, pays de l’irrationnel

Depuis René Descartes (ci-contre), on aime dépeindre la France comme un pays de rationalité, de réflexion et d’intelligence. Nous sommes le pays des Intellectuels, de la connaissance et de la sagesse scientifique.

Or, de la Manif pour Tous (avec sa fameuse « Théorie du Gendeur« ) aux Anti-Vax en passant par tous les complotistes en tous genres, sans oublier les médecines alternatives, l’irrationnel et la bêtise font plutôt un retour en force dans le pays. Il est temps de pousser un petit coup de gueule. En lire plus France, pays de l’irrationnel

Adieux à la carte cinéma illimité

Cela faisait un moment que je l’envisageais mais, cette fois, le divorce est consommé. J’ai renoncé à ma carte UGC Illimité. J’ai dénoncé le contrat il y a deux mois, conformément aux conditions générales de cet abonnement.

Pourquoi une telle séparation après des années et des années ? Depuis l’an 2000, je crois, en fait. En lire plus Adieux à la carte cinéma illimité

Des bons sentiments excités au populisme de bas étage

Deux affaires récentes viennent rappeler à quel point le populisme peut s’emparer des bons sentiments. Même et surtout quand il s’agit de jouer avec des gens qui se veulent gentils pour bien les manipuler. Par exemple quand il s’agit de défendre les droits des femmes, cas que nous allons voir, comme, en d’autres circonstances, la cause animale. Le sirupeux se mélange au sordide pour étouffer toute raison.

La première de ces affaires est celle du Burkini. La deuxième celle de l’éventuelle libération très anticipée d’une assassin, l’affaire Jacqueline Sauvage. En lire plus Des bons sentiments excités au populisme de bas étage

Mangeons les végétariens !

Attention : chat méchant !Les végétariens idéologiques absolutistes (les Végétaliens pour être exact, voire la forme la plus absolutiste des Végans) sont énervants. Ce sont des anti-écologistes, il faut en être conscient. Et, régulièrement, leurs discours mi-sirupeux (les jolies petites bêtes si sensibles) mi-culpabilisant (ce n’est pas bien de tuer des animaux) déferlent dans des manifestations, agressent le public ordinaire omnivore sous forme d’affiches collées sur les murs, etc.
Il serait temps que ces soi-disant écologistes quittent leurs canapés, dans leurs nids douillets urbains et regardent ce qu’est la Nature. Leurs discours vis-à-vis de l’écologie valent le discours des émissions de télévision visant à faire pleurer dans les chaumières vis-à-vis de la charité ou de la solidarité. En lire plus Mangeons les végétariens !