La devise du restaurant Desvouges est : « tant que c’est allumé, on peut boire et manger. » Voilà qui éclaire. Mais qu’y mange-t-on ? De la cuisine plus ou moins française réinventée. La première spécialité de la maison a été (et demeure) le nem toulousain : le nom même donne l’esprit maison.

Il y a donc de l’invention, des épices, des croisements inhabituels, des choses étranges au premier abord mais globalement dans une tradition française bien digérée. C’est simplement délicieux, bien qu’il convienne évidemment d’avoir un peu faim avant de venir.

L’endroit a une histoire, aussi : le patron est Jérôme Desvouges qui fut un temps, lorsqu’il était encore jeune, beau, svelte et musclé, journaliste dans la presse informatique. Son restaurant est, pour cette raison, un endroit de perdition régulière pour la petite communauté de la presse informatique parisienne. On remarquera que l’étiquette des bouteilles de la Cuvée du Patron est due à Yann Serra, autre journaliste mais aussi dessinateur de presse.

L’ambiance locale est imprégnée de cette histoire et par la forte personnalité du patron.

Attention : le site web est rarement mis à jour et tous les plats de la carte qui y sont présentés ne sont pas toujours disponibles, ce sont juste des exemples. Il vaut mieux suivre les actualités de la page Facebook.

Restaurant Desvouges, 6 rue des Fossés Saint Marcel, 75005 Paris
Site webPage Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.