Hercule, de Brett Ratner, avec Dwayne Johnson, Rufus Sewell et Aksel Hennie, prend le contrepied de la légende antique. Voici donc un mercenaire qui fait conter ses exploits plus ou moins imaginaires par un auteur de talent afin d’effrayer ses ennemis.
Bon, admettons qu’il est tout de même fort et doté d’un charisme de chef.

Tellement qu’il est invité à mettre un peu d’ordre en Thrace où le roi en place a quelques difficultés pour rester sur son trône. En bon mercenaire, il est avant tout payé en or. Mais cela pourrait ne pas lui suffire.
Le péplum prend ici les couleurs modernes d’un bon petit film d’action en 3D. Rien d’extraordinaire mais une réalisation honnête. Le scénario est plus subtile que ce que l’on pourrait craindre et les rebondissements bien amenés.
Si ce n’est certes pas un chef d’oeuvre, ce film constitue tout de même plutôt une bonne surprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.