TIPI (Techniques, Inventions et Procédés Imaginaires)Quoi de plus énervant qu’un appareil quelconque qui fonctionne parfaitement jusqu’à ce qu’une petite pièce de rien du tout (mais indispensable) casse ? Bien entendu, quand il s’agit d’un appareil électroménager, il est fréquent que la recherche d’une pièce soit vouée à l’échec et ne parlons même pas de la réparation dont le coût excède bien souvent celui d’un appareil neuf. Ce n’est pas très compatible avec le développement durable.
Pour la défense des industriels, il faut tout de même indiquer que, oui, entretenir un stock de pièces détachées coûte cher.

Et le coût logistique d’acheminement d’une pièce excède plusieurs fois celui de la fabrication de la dite pièce. La réparation est donc très souvent non rentable économiquement à cause de ces coûts connexes.

Mais les progrès techniques pourraient venir au secours des consommateurs et de l’environnement.

Vous avez pu remarquer que l’impression 3D se démocratise. Il en existe deux types principaux : l’impression 3D soustractive où un morceau brut de matière (un cube par exemple) est foré pour prendre la forme voulue et l’impression 3D additive où un filament (en général d’un plastique quelconque) vient s’ajouter aux endroits adéquats pour, petit à petit, construire une pièce.
A partir d’un modèle de pièce, il est donc aujourd’hui aisé, pourvu que l’on possède les bons logiciels et les bons outils d’impression 3D, de fabriquer rapidement une pièce physique. Encore faut-il posséder le dit modèle de pièce et l’outillage adéquat, qui peut être assez onéreux et donc délicat à amortir.
Pourquoi ne pas faire de ce travail un nouveau métier, de ce service un nouveau commerce ? Les investissements seraient alors amortis sur un grand nombre de clients.
Le principe en est simple : vous venez avec votre pièce cassée. Celle-ci est scannée en 3D. La partie cassée est recomposée avec les logiciels adéquats (par symétrie par exemple). Et la bonne imprimante 3D est alors utilisée pour fabriquer la pièce qu’il suffit alors de poser.
La même boutique pourrait également fabriquer à la demande des petits objets dont seuls les plans seraient vendus.

Découvrir le TIPI en entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *