Les religions -surtout monothéistes- mettent de l’absolu là où il y a du relatif, de la stabilité là où il y a du changement. Et, de ce fait, elles bloquent et provoquent des conflits. Elles empêchent les humains d’évoluer, de changer, de se remettre en cause. Elles nuisent au bonheur. Je vais ici le démontrer.

J’entends par « religions » une croyance organisée par une structure sociale (église, clergé, docteurs de la loi, etc.). Rechercher un sens à l’existence, à l’univers, est une nécessité mais ne passe pas nécessairement par l’adoption d’une religion structurée.

Pourquoi une religion amène-t-elle cette rigidité que je dénonce ? Parce qu’elle porte un message divin (ou équivalent), nécessairement parfait, absolu et éternel (sinon ça ne serait pas divin). Or rien n’est parfait, absolu, éternel. Le monde change, cela s’appelle l’Histoire. Le vivant change, cela s’appelle l’Evolution.

Mes têtes de Turc habituelles, les intégristes catholiques, vont avoir la première place de la liste des absurdités. Parmi leurs messages délirants, retenons ici la fameuse « messe de toujours ». Comme si le culte institué par Pie X au XIXème siècle était le même que celui célébré des premières églises chrétiennes. Comme si le Latin avait été, ne serait-ce qu’un seul jour, une langue éternelle et universelle. Comme si, même, les fondateurs du catholicisme parlaient Latin : certains parlaient Araméen ou Hébreux, d’autres (les lettrés) Grec. Et le culte, au-delà de la langue, a énormément évolué au fil des siècles.

La guerre des Protestants américains, fanatiques d’une Bible qui s’est construite et modifiée au fil des siècles, contre Darwin est aussi une belle démonstration de la bêtise religieuse.

Bien entendu, l’Islam connaît aussi sa dose d’idioties. Prenons juste un exemple. Que les mœurs de la tribu arabe occupant La Mecque (en l’occurrence voiler les femmes) s’appliquent dans la maison d’un prophète issu de La Mecque, y compris pour des épouses venant de tribus où les femmes ne se voilaient pas, c’est logique. Qu’il faille étendre cette coutume à toutes les femmes, c’est juste idiot. Que le voile, sous diverses formes, soit une coutume dans bon nombre de pays sans lien avec l’Islam, parfois des millénaires avant l’apparition de cette religion, ne pose évidemment pas de question aux intégristes machos.
Christianisme et Islam ont comme source le Judaïsme. Or qu’est-ce que le Judaïsme ? Une religion tribale d’une tribu semi-nomade du Moyen-Orient. Cette religion aurait dû disparaître avec la tribu dont elle était la marque, les Hébreux, comme toutes les autres religions tribales de l’Antiquité. Manque de chance, cela n’a pas été le cas. Plusieurs raisons sont à invoquer : l’existence de religions détribalisées qui s’en réclament et donc la justifient (Christianisme et Islam), existence d’un corpus sacré écrit (la Bible)… Cette religion persiste donc dans des pays où ses croyants sont en général bien intégrés, provoquant des haines à cause de leur originalité, comme toute minorité. Surtout, elle justifie les crimes de l’état d’Israël qui veut rétablir une situation géopolitique qui n’a plus de sens depuis deux mille ans !

Quel serait l’état du monde si nous devions retourner, pour toutes choses, mille, deux mille ou deux mille cinq cents ans en arrière ? C’est pourtant ce que veulent les diverses religions : ramener le monde dans la situation où il était au moment de leur création.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.