Pour plaire aux intégristes religieux et autres dogmatiques sectaires, la prostitution a été pénalisée en France. Plus exactement, être client d’un travailleur du sexe est aujourd’hui un délit et le travailleur une victime. Et comme en Suède où une telle règle avait été instituée, comme prévu, la situation de ces travailleurs s’est évidemment détériorée. Le blog Ma lumière rouge, hébergé par Libération, vient d’écrire sur le sujet.
Les intégristes et autres dogmatiques s’en moquent : l’essentiel est que leurs dogmes aient été respectés, au détriment des libertés publiques et de l’intérêt comme de la volonté libre d’adultes responsables.

J’ai beaucoup écrit sur le sujet. Je vous invite à relire Le Pornophile. Surtout à lire le billet de Ma Lumière Rouge. Tout y est dit : les travailleurs libres ne peuvent plus être libres et sont obligés de se reporter sur des bordels frontaliers, dans des pays où la bêtise dogmatique n’a pas encore triomphé ; les esclaves sexuels sont soumis à plus de pression pour que le chiffre d’affaires des mafieux se maintienne ; plus personne ne dénonce les mafieux ; etc.

Les travailleurs du sexes continuent de se battre pour être reconnus. Car n’oublions pas que ceux qui prétendent les défendre refusent de les écouter. Et refusent de les considérer comme des adultes responsables capables de choisir leur vie. Il est tellement plus simple de rester sur les clichés des réseaux mafieux qui, eux, continuent de prospérer comme jamais. La Prohibition aux Etats-Unis n’a rien appris aux Intégristes. Ils n’apprennent jamais rien, de toutes façons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.