L’archange fou

Nous sommes des dieuxNouvelle issue du recueil Nous sommes des dieux.

L’épée trancha la tête sans être ralentie tant la force qui l’animait était grande. Son porteur poussa un cri de triomphe tandis que sa victime se vidait de son sang, déjà morte. L’humain n’avait eu aucune chance. Il était seul dans la lande glacée quand il avait rencontré ce qu’il cherchait. Il était le dernier de sa troupe. Les autres avaient été exterminés les uns après les autres.
Il aurait dû rebrousser chemin. Cette expédition était stupide. Il n’aurait pas dû même la tenter. Revenir vivant aurait constitué un miracle. Surtout en cas de succès. Et l’expédition avait découvert ceux qu’elle cherchait.
Le néphilim abattît sa lourde patte velue sur l’épée de son adversaire. Il s’en saisit par la lame sans précaution et il la jeta dans sa besace. Puis il prit la tête tranchée, tressa un lien avec les longs cheveux et l’accrocha à sa ceinture, à côté des cinq autres. En lire plus L’archange fou

La fin du monde est remise

Nous sommes des dieuxNouvelle issue du recueil Nous sommes des dieux.

Lucifer portait toujours une torche allumée pour visiter son domaine. Son nom, du moins l’un de ses noms, ne signifiait-il pas, en effet, « porteur de lumière » ? Il préférait celui-là à Belzébuth, le seigneur des mouches. Devoir régulièrement utiliser sa queue pour chasser ces compagnes énervantes l’insupportait. Quant à Satan, il lui rappelait trop les cultes satanistes que quelques médiocres imbéciles lui rendaient. Son Ignominie, Seigneur des Tréfonds, vomissait ces crétins qui ne comprenaient rien. Il était malade à l’idée même d’avoir un jour à les dévorer dans son domaine infernal.

D’une manière générale, Lucifer aimait malgré tout  l’imagination de ceux qui cherchaient à le nommer sans donner un « vrai nom » qui n’était pas plus vrai que les autres. Comme un sémiologue italien l’avait remarqué, il n’est pas nécessaire de connaître le nom de la rose pour savoir qu’elle est une rose. C’était autant vrai pour Lucifer-Satan-Belzébuth-Etc. Que pour les roses, même si le Diable ne sentait pas vraiment la rose.
Bref, Lucifer portait donc une torche allumée et visitait son domaine de fonds en combles. Là encore, il s’agit d’une expression peu appropriée car l’Enfer est, par définition, en totalité dans les Tréfonds, même si ce terme est assez peu géographique. En lire plus La fin du monde est remise

Attention : chute d’anges

Attention : chûte d'angesRoman comique – Pour repartir du bon pied dans la vie, il faut savoir remonter au fil de ses erreurs. Mais pour recoucher avec son premier amant, c’est peut-être difficile si celui-ci est mort. Tenter malgré tout d’outrepasser cette petite difficulté peut attirer quelques ennuis, comme certains démons en disgrâce et quelques chasseuses de démons voire quelques anges. En lire plus Attention : chute d’anges