Publication de « Ma nuit a été belle »

Ma nuit a été belleJ’ai suffisamment proclamé que jamais, jamais, jamais je n’écrirai une histoire d’amour pour, bien sûr, écrire un jour une telle histoire.

Il est vrai que certains fans se plaignaient que tous mes héros connaissaient mille malheurs et souvent des destins tragiques.

Ma mission était donc d’écrire une histoire où tout le monde serait heureux et où il n’y aurait aucun mort. Bien entendu, la fin devait également être heureuse.

Le résultat, c’est « Ma nuit a été belle« .

L’art du récit, c’est tellement démodé !

J’ai récemment tenté de lire un roman plus ou moins fantastique aux critiques élogieuses et ayant récolté quelques prix : « Les veilleurs« , de Vincent Message (760 pages). Le livre m’est tombé des mains et, après de puissants efforts débouchant sur un échec, je me suis résolu à en sauter plus de la moitié pour connaître la fin.

Ma réaction et le dithyrambisme des critiques m’a rappelé un autre ouvrage : « Les bienveillantes » de Jonathan Littell (Prix Goncourt et Grand Prix du Roman de l’Académie Française en 2006, 1400 pages). Et un autre, de pseudo-science-fiction française, « La horde du contrevent » d’Alain Damasio. En lire plus L’art du récit, c’est tellement démodé !