Boulogne-sur-Mer : la mer, la terre

La ville de Boulogne-sur-Mer a une très longue histoire et fut, notamment, plusieurs fois camp de base pour préparer une invasion de l’Angleterre à partir du continent. Aujourd’hui, c’est une ville surtout connue pour son centre aquatique Nausicaa. Mais il ne faut pas négliger la ville elle-même, essentiellement la ville haute fortifiée, son château et sa basilique.

L’ensemble fait une agréable destination pour un week-end.

En lire plus Boulogne-sur-Mer : la mer, la terre

Musée Guimet : redécouvrir l’Asie du Sud

Paris est une ville riche en musées. Parmi ceux-ci, je n’avais jamais visité le Musée national des Arts asiatiques dit Musée Guimet, situé place d’Iena.

Il permet d’admirer les arts (surtout religieux) d’Inde mais aussi du Cambodge, du Vietnam et des pays alentours. Si le bouddhisme est évidemment très présent partout en Asie, c’est l’occasion de découvrir que, en fait, l’Hindouisme l’a précédé partout, y compris dans des zones que l’on imaginerait plutôt soumises à l’influence chinoise comme le Vietnam ou le Cambodge.

Photos prises sur place.

Le Festival du Livre de Paris : quand le SNE réinvente la FNAC

Après les fâcheries avec Reed Expositions et la crise sanitaire, le Syndicat National de l’Edition (SNE) a donc relancé un salon du livre à Paris. Exit Livre Paris, tous les ans Porte de Versailles.

2022 a donc vu naitre le Festival du Livre de Paris, du 22 au 24 avril, au Grand Palais Ephémère, un pseudo-Grand-Palais temporaire installé sur le Champ de Mars en attendant la fin des travaux au vrai Grand Palais.

En lire plus Le Festival du Livre de Paris : quand le SNE réinvente la FNAC

Le secret de la cité perdue : moquons-nous de tout

Le secret de la cité perdue, de Aaron Nee et Adam Nee, avec Sandra Bullock, Channing Tatum et Daniel Radcliffe, est une vraie parodie de films d’aventures. Alors, oui, il utilise toutes les grosses ficelles pour mieux s’en moquer.

Et c’est très drôle. Cette parodie est très réussie, avec une mention particulière pour les différents acteurs, notamment l’apparition de Brad Pitt.

En lire plus Le secret de la cité perdue : moquons-nous de tout

Le Musée Albert-Kahn rouvre pour documenter le monde

Le Musée Albert-Kahn, situé à Boulogne-Billancourt en région parisienne, est issu des travaux et de la générosité du banquier philanthrope juif alsacien Albert Kahn. Au début du vingtième siècle, celui-ci multiplie les fondations et les oeuvres pour accroître la connaissance de chacun sur le reste du monde, en grande partie grâce à l’émergente photographie et au cinématographe.

Il en résulte un travail documentaire unique sur le monde de l’époque d’Albert Kahn. Le musée a récemment été rénové de fond en combles et voit désormais ses collections abritées dans un nouveau bâtiment remarquable dû à l’architecte Kengo Kuma. Ouvert début avril 2022, le nouveau musée propose bien sûr une exposition permanente (une sélection des clichés pris sous l’égide d’Albert Kahn) mais aussi une exposition temporaire « Autour du monde ». Celle-ci s’appuie essentiellement sur l’un des voyages d’Albert Kahn mais complète par des photos plus récentes, s’achevant même par des clichés de la surface de Mars dus à la sonde Curiosity.

Photos prises sur place.

Les Animaux Fantastiques 3 : avant celle d’Harry Potter, la jeunesse de Dumbledore

« Les Animaux Fantastiques : les Secrets de Dumbledore« , de David Yates, sur une histoire de J.K. Rowling, avec Eddie Redmayne (Norbert Dragonneau), Jude Law (Albus Dumbledore) et Mads Mikkelsen (Gellert Grindelwald), poursuit la série prélude à la saga Harry Potter. Mais toujours pas de conclusion.

On retrouve donc Albus Dumbledore en train de lutter contre l’inspirateur de Voldemort, Gellert Grindelwald. Or, durant leur adolescence, celui-ci était un ami très proche du futur directeur de Poudlard et un sort empêche un affrontement direct. Norbert Dragonneau, le spécialiste des animaux fantastiques, se retrouve donc en première ligne.

En lire plus Les Animaux Fantastiques 3 : avant celle d’Harry Potter, la jeunesse de Dumbledore

Freaks out : pas si super d’être super

Freaks out, de Gabriele Mainetti, avec Claudio Santamaria, Aurora Giovinazzo et Pietro Castellitto, croise le film de guerre et le film de super-héros. Le tout baigne dans une atmosphère magique.

Nous voici projetés en 1943 à Rome, capitale italienne occupée par les Nazis après le renversement du régime fasciste. Un pianiste prodige qui a le don de voir l’avenir veut trouver les super-héros qui lui permettront de faire gagner la guerre à l’Allemagne nazie. Or une troupe de cirque comprend justement quatre mutants aux dons particuliers, menés par un illusionniste juif.

En lire plus Freaks out : pas si super d’être super

Rogatons : enfin disponible

En septembre dernier a débuté une belle histoire. Une histoire brève et intense. Je vous en parlais ici. Le dessinateur Boulet a en effet choisi de confier aux Editions Exemplaire un nouvel ouvrage de bande dessinée : Rogatons. La belle histoire s’achève par la disponibilité effective de l’ouvrage.

Le principe de ces éditions coopératives est de miser sur la pré-souscription via un financement participatif et un contrat équitable avec les auteurs.

En lire plus Rogatons : enfin disponible

Faire rire une femme quand on est un homme

Si vous êtes un homme, ne faites jamais rire une femme.
Ne faites JAMAIS rire une femme.
Jamais.
En effet, la sagesse populaire (un proverbe) nous enseigne : « une femme qui rit est à moitié dans ton lit. »

C’est la sagesse populaire. Donc c’est vrai.
Très bien.

Donc, vous faites rire une femme. Vous n’avez pas tenu compte de mes avertissements parce que vous êtes un homme, un vrai, un viril, un poilu, que vous n’allez pas, comme ça, suivre n’importe quel conseil qui vous tombe dessus. D’accord.

Donc, vous faites rire une femme.
Et la voilà à moitié dans votre lit.

En lire plus Faire rire une femme quand on est un homme

Hôtel de la Marine : un musée de plus, un lieu magique

L’Hôtel de la Marine, sur la place de la Concorde, est le dernier musée ouvert à Paris. L’endroit a une longue histoire : d’abord lieu dédié au mobilier royal (ancêtre du Mobilier National), il a ensuite été le site du Ministère de la Marine (et des colonies). C’est de cette affectation qu’est issu son nom d’Hôtel de la Marine. Plus près de nous, il était l’endroit où la Marine Nationale avait son quartier général avant le regroupement sur le site de Balard.

Désormais, il est donc un musée sur sa propre histoire et les sujets associés à ses fonctions successives. On peut aussi y circuler sur des coursives avec une vue magnifique sur la Place de la Concorde.

En lire plus Hôtel de la Marine : un musée de plus, un lieu magique