Les derniers seront les premiersJ’ai toujours été frappé par le grand rôle de ce qu’il faut bien appeler le hasard dans l’Histoire. Un moment, une hésitation, une décision qui se révèle stupide mais qui aurait pu être géniale, un orage au bon ou au mauvais moment…

Isaac Asimov, avec ‘La fin de l’éternité’, avait voulu montrer qu’un détail pouvait tout changer. Pour moi, ce détail peut être le vrai fruit du hasard.

J’en ai fait un recueil de nouvelles uchroniques : Les derniers seront les premiers.

Ce recueil est disponible sur Amazon (livraison à 1 centime), Kindle, Kobo et The Book Edition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.