Le cirque du mondeHeroic fantasy – Le monde, du moins le Royaume des Hommes, est une vaste plaine entourée de montagnes infranchissables. Un cirque.
Par delà, il n’y a que le Royaume des Dieux et le Royaume des Morts. C’est ce que disent les Elfes, les Gardiens de la Porte, qui conduisent les âmes lorsque vient l’heure. Les Nains ne les contredisent pas même s’ils creusent dans les entrailles des montagnes. Les Gobelins, enfin, sont trop stupides pour prétendre quelque chose.
Mais le prince Ottalaus ne se contente pas des belles histoires toutes faites.

Les chapitres ont été diffusés sur le blog de l’auteur au fur et à mesure de leur écriture en 2013 puis supprimés de ce blog après publication en volume.

Découvrir Le cirque du monde

Acheter Le cirque du monde

A propos de Le cirque du monde

Le cirque du monde a été composé et diffusé tout d’abord sur le blog de l’auteur, à raison d’un billet par chapitre, à partir de juillet 2013.

Genèse et intentions

« Je n’avais jamais vraiment, auparavant, fait de roman d’heroic fantasy non-parodique, si on excepte la nouvelle principale de la Saga des Renouveaux, une œuvre de jeunesse.
C’était donc une envie de ma part de me frotter à ce genre. Mais, comme d’habitude, je ne me voyais pas faire une nouvelle version d’un univers pseudo-tolkenien.
Il me fallait donc des elfes, des nains, des dragons, des gobelins, de preux chevaliers, etc. mais aussi une histoire radicalement différente. J’avais goûté sans vraiment accrocher à la saga du Trône de Fer. Le concept du Mur m’avait intéressé mais cette saga ressemblait trop à un soap opéra et, finalement, le Mur est mal exploité, du moins dans les premiers tomes (je n’ai pas poursuivi ma lecture au delà).
Par ailleurs, je m’étais toujours senti gêné par l’interprétation tolkenienne (dans le Silmarillon comme dans le Seigneur des Anneaux) du mythe des elfes. Les elfes sont des créatures malicieuses, pas de grands guerriers, dans les légendes germaniques. Il m’a semblé intéressant de synthétiser les deux versions.
J’espère que ce cirque répondra bien au cahier des charges fixé et, surtout, saura vous plaire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.