Mamma Mia! Here We Go Again, de Ol Parker, avec Lily James, Pierce Brosnan, Meryl Streep et Cher, fait suite au premier Mamma Mia sorti il y a 10 ans (en 2008). Elle suit deux axes différents : d’une part la jeunesse de la mère aboutissant à la naissance de la fille, d’autre part la création d’un hôtel par la fille en mémoire de la mère décédée.
Cette comédie musicale continue de mettre en scène les chansons de Björn Ulvaeus et Benny Andersson du groupe Abba.

Pour lancer l’hotel, la fille organise une grande fête où finit (à la fin) par débarquer sa grand-mère (Cher). Le fantôme de la mère (Meryl Streep) fait une rapide apparition à la fin pour bénir l’action de sa fille.

Si la succession des chansons et des chorégraphies amène un rythme endiablé, le scénario est tout de même moins solide que celui du premier opus et on se perd parfois entre les époques, deux acteurs différents jouant le même personnage à deux âges. Même si le spectacle est sans aucun doute agréable, cette suite ne se justifie que pour alimenter la nostalgie d’une époque où la défaite amoureuse pouvait être un Waterloo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.