C’est la rentrée !

Tous les ans, à la même époque, c’est la rentrée des classes ! Les petits comme les grands enfants, sans oublier les enseignants, retournent à l’école. Et ils étudient notamment diverses œuvres littéraires adaptées à leur niveau mais aussi aux critères éducatifs et aux a priori culturels.

Et, cette année, je me suis demandé quels ouvrages que j’ai écrits pourraient bien un jour arriver dans une classe. Pour être franc, je ne sais pas. Pour chacun, je trouve au moins un argument contre. Dans beaucoup de cas, on y trouve de la violence (physique ou psychologique) ou du sexe explicite, ce qui est sans doute rédhibitoire. En lire plus C’est la rentrée !

Soyez des anges : payez bien vos impôts !

Attention : chûte d'angesEn ces temps où la fiscalité est devenue un sujet tendance, je ne peux qu’inciter à relire un ouvrage indispensable. Il s’agit de l’un de mes romans comiques, Attention : chute d’anges.

Dans celui-ci, donc, on rencontre bien sûr quelques démons et quelques anges. Mais il ne faudrait pas oublier l’Ordre Secret des Avocats Fiscalistes, un service très spécial de Bercy où trois frères semblent opérer depuis une éternité, une contribuable très retors…

Une fois cet ouvrage (re)lu, demandez-vous si vous êtes du côté des anges ou de celui des démons.

Nettoyage de printemps en automne

Les ombres de MorbourgEtant un peu original parfois, j’ai décidé de réaliser un ménage de printemps en automne. De quoi s’agit-il ? Essentiellement de faire disparaître de mon catalogue les parties du cycle de Morbourg (policier-social) pour ne garder que le recueil complet, « Les Ombres de Morbourg« . Exit le recueil partiel « Morbourg » ainsi que les parties encore publiées séparément (« Notre Fierté » et « La Tour Bleue »).

Du coup, « Les Ombres de Morbourg » est aussi disponible sur Amazon en version papier. Sur certaines plates-formes, des ouvrages disparus peuvent toujours exister pour diverses raisons techniques ou marketing mais ces ouvrages ne seront plus promus.

Je profite de l’occasion pour signaler que, chez IPB, je suis rejoint par un nouvel auteur, Luke Blaisian. Celui-ci vient de publier « Le garçon sur le ponton », un thriller. Je souhaite beaucoup de succès à ce livre, évidemment.

Un mois d’accès à toutes mes oeuvres via Tipeee

TipeeeComme vous le savez, je permets à mes fidèles lecteurs de me soutenir en échange de l’accès à mes oeuvres via  la plate-forme Tipeee. Jusqu’à présent, mes soutiens ne pouvaient qu’accéder à des oeuvres courtes en échange d’un montant symbolique.

Je viens de lancer une offre d’accès complet forfaitaire à mes oeuvres en format électronique pour tous ceux qui me soutiennent avec un montant plus conséquent, via mon site Club. En contribuant au moins à ce niveau, mes soutiens obtiennent un mot de passe qui leur donne accès à toutes mes oeuvres en ePub et en PDF, parfois avec quelques bonus. Le mot de passe fourni change évidemment au bout du temps défini.

Je vais tester cette formule durant l’été. Si elle rencontre un certain succès, je la poursuivrais.

Contribuer et accéder au Club Pierre Béhel.

Nouvelle édition de « Soyons des Individus Solidaires »

Soyons des Individus SolidairesLes billets de fond du blog associé à mon site sont compilés depuis quelques années dans un recueil, « Soyons des Individus Solidaires« . Ce livre connait évidemment plusieurs éditions successives, la dernière (mars 2018) vient de paraître, deux ans après la précédente.

C’est surtout le dernier ouvrage à basculer en collection Direct-Lecteur, donc avec un prix avantageux. J’attendais cette nouvelle édition pour faire cette bascule.

Les collections Vert, Bleu et Pourpre sont ainsi définitivement enterrées. La vente indirecte est toujours possible via Amazon (pour les partenaires de cette plate-forme partout dans le monde) et via évidemment les Editions IPB (livres en grand format) pour les titres concernés. Les essais, et notamment Soyons des Individus Solidaires, n’en font pas partie.

Au théâtre pour ce soir

Couverture de "Le Poids des Racines"Mes deux pièces de théâtre viennent de ressortir en collection Direct-Lecteur. Cette collection de poche à petits prix, avec une couverture munie d’une photo pleine page, me semblait plus appropriée pour des textes qui, par ailleurs, sont en téléchargement gratuit.

Il s’agit de Le Poids des Racines et de La Tortue Têtue.

Ces textes sont assez anciens, liés à des périodes précises de ma vie, et j’ai donc un attachement sentimental envers eux.

Cette sortie complète la republication en Direct-Lecteur de tout mon catalogue. Seuls restent hors de cette collection des ouvrages qui sont des parties d’un tout faisant, lui, l’objet d’une publication en Direct-Lecteur (typiquement Apotheosis qui compile trois livres) ainsi que quelques textes qui sont destinés à une refonte ou à une dépublication.

A terme, la vente indirecte et sans doute celle sur salons passera par l’édition en grand format via Les Editions IPB.

Du France au Morbourg : l’histoire de Notre Fierté

Notre FiertéComme vous le savez, Notre Fierté, mon dernier roman social, vient de paraître. C’est l’histoire d’un navire, Le Morbourg, qui est tout d’abord la fierté de la ville dont il porte le nom. Mais, sans pertinence économique, ce navire finit échoué plus qu’amarré dans le port de la ville de Morbourg. On suivra divers personnages gravitant autour de ce navire.

L’inspiration de cette histoire me provient de faits historiques. Lancé le 11 mai 1960, le paquebot Le France est désarmé fin 1974  après une mutinerie inédite en septembre-octobre aboutissant à son détournement. Du 19 décembre 1974 au 18 août 1979, le paquebot France fut amarré au bien-surnommé « quai de l’oubli » dans le port du Havre. Il fut ensuite vendu à une compagnie qui le transforma en Norway (1979), lui faisant perdre ses lignes élégantes et sa performance au profit de plus de cabines pour accroître la rentabilité de cet ancien palace flottant. Enfin, le Norway finit démantelé en Inde (2006-2009) aux célèbres chantiers d’Alang. Cet épisode historique est rappelé par des citations d’une célèbre chanson de Michel Sardou en tête de parties.

Mais ce roman est aussi l’occasion de revenir quelques années avant la saga policière Morbourg. On découvre donc dans Notre Fierté comment Carole Nède et Mélissa Madeleine se sont connues et pourquoi leurs relations sont ce qu’elles sont. On rencontre aussi les parents et la sœur de Mélissa Madeleine.

Bonne lecture !