Mes madeleines Disney

La nostalgie est-elle le signe de la vieillesse ? A l’heure du confinement lié à la crise sanitaire du Covid-19, je me suis abonné au nouveau service de vidéos à la demande de Disney, Disney+. Et le piège s’est refermé sur moi depuis ce moment là.

Proust avait ses madeleines. Moi, j’ai des films Disney. Comme, probablement, le tout premier que je n’ai jamais vu au cinéma qui s’appelait « La montagne ensorcelée« . Je ne l’avais plus vu depuis mon enfance et j’ai été ravi de revoir ce film fantastique sans intérêt, réellement heureux même.

Version audio du billet

En lire plus Mes madeleines Disney

Inimaginable innovation de rupture

Les belles histoires de Tonton Pierre

L’autre jour, j’ai pris la machine à voyager dans le temps de mon ami Herbert-George Wells pour aller rencontrer Victor Hugo, homme que j’admire beaucoup. Et je lui ai raconté qu’il m’était arrivé plusieurs fois d’aller de Paris à Marseille (et retour) en trois heures. Mais Victor Hugo m’a dit que c’était absolument impossible. En effet, un cheval n’est capable d’aller, au maximum, qu’à 88 km/h et cela très peu de temps. Pour aller de Paris à Marseille à toute vitesse, il faudrait donc multiplier les postes de changements de chevaux. « Et même si vous mettiez 50 chevaux à votre carrosse, vous n’iriez pas plus vite » a-t-il ajouté. [Note : il m’a été fait la remarque que Victor Hugo était un mauvais exemple car il est mort bien après la mise en service du train Paris-Lyon-Marseille. On dira donc que c’est une licence poétique.]

Version audio du billet

En lire plus Inimaginable innovation de rupture

L’Irlande, majestueuse, sauvage et si belle

Une vue du Connemara

Par trois fois, je me suis rendu en Irlande. D’abord un week-end du 18 au 21 novembre 2004 puis l’été 2005 ont été l’occasion de découvrir l’Irlande du Sud. En Mai 2009, j’ai visité l’Ulster historique, autant côté républicain que nord-irlandais.

L’Irlande est facile d’accès à partir de la France. C’est un pays membre de l’Union Européenne que l’on rejoint aussi bien en avion qu’en bateau. Sur place, il est certes possible de réaliser des balades au fil des lignes de bus mais l’usage d’une voiture de location (avec volant à droite) est de loin préférable.

Vous pouvez retrouver mes photographies et mes récits de voyages sur le présent site. Je vous laisse découvrir les majestueux paysages de ce pays inoubliable.

Irlande du Sud (2004-2005) – Irlande du Nord (2009)

Version audio du billet

Une nouvelle : Woody Alien

Les autres

Dans le recueil de nouvelles Les Autres, le thème principal est celui du rapport à l’autre, à l’altérité, parfois même à l’étrangeté. Beaucoup des nouvelles appartiennent au genre dramatique. Mais l’une est comique, pour ne pas dire parodique : Woody Alien.

Bien entendu, le titre parle de lui-même : on va retrouver Alien et, comme dans beaucoup de films de Woody Allen, un psychanalyste.

Il est temps de (re)découvrir cette nouvelle.

Version audio de la nouvelle

Australie et Nouvelle-Zélande : deux nouveaux mondes bien différents

Vus de France, Australie et Nouvelle-Zélande semblent être deux pays à peu près similaires, très près l’un de l’autre. J’ai visité le premier en 2007 et le second en 2017. Et ces deux pays, distants l’un de l’autre de 2000 km, sont, je vous l’assure, très différents.

Les deux méritent pleinement votre visite si vous le pouvez. Dans les deux cas, le voyage est onéreux, je ne vous le cache pas.

Version audio du billet

En lire plus Australie et Nouvelle-Zélande : deux nouveaux mondes bien différents

Uchronie et Deuxième Guerre Mondiale

Les derniers seront les premiers

Le 6 juin 1944, les Alliés (Américains, Anglais, Canadiens… et quelques Français) débarquèrent sur les côtes du Cotentin. Ainsi commença l’acte final devant aboutir à la débâcle du pouvoir nazi. La célébration annuelle de cet événement est une occasion de revenir sur cette période et comment elle a pu être réinventée.

Il n’est pas question, ici, de discuter de l’interprétation des faits, de l’importance (toute relative) de ce débarquement, de la manière dont la propagande de chaque belligérant l’a présenté et ce que l’on doit en retenir aujourd’hui. Je parlais d’uchronie. L’uchronie est une partie du fantastique qui consiste à modifier un élément dans l’histoire et d’en tirer les conséquences. Il se trouve que j’ai écrit un recueil de nouvelles uchroniques : Les derniers seront les premiers.

En lire plus Uchronie et Deuxième Guerre Mondiale

Ile de Man : avec trois jambes, on retombe toujours sur ses pieds !

Le drapeau de l’île de Man est rouge, frappé de trois jambes formant une sorte de roue. Cette roue de jambes fait écho à la devise de l’endroit : l’île retombe toujours sur ses pieds.

De fait, cette petite possession des rois d’Angleterre, nichée entre l’Ecosse, l’Irlande et l’Angleterre, en Mer d’Irlande, a toujours su retomber sur ses pieds. Son statut très particulier, un peu similaire à celui des îles anglo-normandes, lui a évité bien des tourments. Je m’y suis rendu en août 2019 dans le cadre de ma tournée des micro-états européens. Comme toujours, vous trouverez sur le présent site mon récit de voyage et mes photos.

Version audio du billet

En lire plus Ile de Man : avec trois jambes, on retombe toujours sur ses pieds !

Pendant que le monde s’écroule, continuez de lire !

Pendant que le monde s'écroule

La fin de la période de confinement lié à la crise sanitaire du Covid-19 permet l’arrivée d’exemplaires physiques (papier) des livres que vous achetez. Par exemple, de mon dernier roman : « Pendant que le monde s’écroule ». Celui-ci a d’ailleurs été écrit pour la majeure partie durant ce confinement.

Vous pouvez retrouver ce roman, un extrait gratuit et l’acheter ici.

Version audio du billet

En lire plus Pendant que le monde s’écroule, continuez de lire !

Metropolis : classique et maudit

Metropolis, de Fritz Lang, avec Brigitte Helm, Alfred Abel et Rudolf Klein-Rogge, est sorti le 6 février 1927. Je ne l’avais jamais vu alors que ce film expressionniste muet allemand est réputé pour être l’une des oeuvres cinématographiques les plus importantes de l’histoire.

Or il se trouve que je me suis récemment abonné à deux plates-formes de vidéo à la demande, Amazon Prime et Disney+, qui comportent chacune son lot de classiques. Sur la première, on trouve ainsi la version restaurée quasi-intégrale de 2011 de Metropolis, avec la musique symphonique originale composée par Gottfried Huppertz. L’occasion était donc trop bonne de rattraper mon retard.

Version audio du billet

En lire plus Metropolis : classique et maudit