Star Trek Into Darkness, de J.J. Abrams, avec Chris Pine et Zachary Quinto, nous renvoie à bord de l’Enterprise vers l’infini et au delà. Les fans de la vieille série crieront évidemment au scandale : l’heure est à l’adaptation.
Quoiqu’il en soit, Spock est toujours un monstre de calcul froid.

L’histoire est rythmée. On s’y laisse prendre et emmener au fil de rebondissements dignes d’un bon thriller intergalactique. Qui est gentil ? Qui est méchant ? Les effets spéciaux sont également d’une bonne facture.
Rien ne retiendra spécialement l’attention sauf que le film permet de passer une bonne soirée de détente.
Clairement, J.J. Abrams s’est fait un peu plaisir avec la technologie et s’est entrainé pour l’épisode VII de la Guerre des Etoiles qu’il devrait réaliser.

Une réflexion au sujet de « Star Trek Into Darkness : entrainement pour les étoiles »

Les commentaires sont fermés.